Quand la fragilité rassemble

Samedi 14 octobre dernier, nos bénéficiaires étaient rassemblés pour se rencontrer dans le cadre de la 1ère journée FLS "Quand la fragilité rassemble". Au programme : cuisine collective, peinture d'une grand fresque, partage sur la fraternité ... Bref, de l'amitié et de la vie partagée !

 

L'objectif : faire ensemble

Sur cette journée, le « faire ensemble » était moteur, pour la petite cinquantaine de personnes présentes.

A l’activité cuisine, des petits groupes mélangeant adultes handicapés, bénévoles, maîtresses de maisons, ou encore familles réfugiées d'Irak ont favorisé la rencontre et le faire-ensemble.

L’après-midi, chaque groupe partage sur des ateliers spécifiques, allant de la création d'une fresque sur la fraternité à la composition d'une chanson, en passant par des jeux sur des gestes d'économies d'énergies. 

Résultat : un moment chaleureux, convivial et sympathique !

Merci à tous !

Dans le cadre de la création de Maisons de Vie et de Partage partout en France par la FLS, de telles journées favorisant l'amitié et le partage d'expériences sont essentielles. Un merci tout particulier à ces deux partenaires qui ont accepté de relever ce défi avec la FLS :

  • la Fondation SNCF dans le cadre de son dispositif "Faire ensemble au-delà de nos différences"
  • le Groupe Local d’Intégration et de Compensation du Handicap – GLICH -  de RTE Nord

La Fondation tient également à remercier ceux qui ont permis à cette journée de voir le jour : Eatsensitive pour l'animation de l'atelier du matin, et la paroisse Notre-Dame de Lorette pour l'accueil, et la Maison des associations du 15ème arrondissement de Paris pour l'accompagnement du projet. Enfin, remercions chaleureusement Matthieu Salabelle, organisateur hors-pair de cette journée !

Rendez-vous en 2018 pour la deuxième édition, merci à tous !

Et en attendant, nous vous partageons quelques photos de la délégation de l'association PARM de Saint-Etienne, qui a profité du beau temps pour finir la journée dans les rues de Paris, avec la fresque sous le bras.  

J'ACCOMPAGNE CES JOURNEES