Notre action

Portrait de 2 hommes souriants

Notre action

Agissons ensemble pour accompagner les plus fragiles

Depuis plus de 30 ans, nous œuvrons à faire du logement un outil d’insertion sociale pour les personnes en difficulté et leur permettre de trouver leur place dans la société. Pour ce faire, nous avons trois actions principales : la création des maisons de vie et de partage ; la gestion locative et immobilière de logements diffus ; la création de fondations sous-égide. Retrouvez sur cette page ces moyens d’agir.

La création des Maisons de Vie et de Partage

Créées avec des associations locales pour répondre à des besoins précis et identifiés, les Maisons de Vie et de Partage facilitent l’intégration des plus fragiles dans la société, accompagnent leur épanouissement, et leur permettent d’avoir une vie la plus « normale » possible, tout en soulageant leur entourage.

Ces Maisons sont un levier de changement important pour les personnes vulnérables et un modèle social pérenne à encourager.

L’achat, la rénovation et l’aménagement d’un lieu pour le transformer en Maison de Vie et de Partage représente un coût important.

Nos Maisons de Vie et de Partage en images

table basse dans un salon avec des jeux de sociétés posés sur celle-ci

Vous souhaitez habiter une maison ?

Vous vous posez des questions sur l’accueil dans la maison, à côté de chez vous ? Vous aimeriez en savoir plus sur les admissions ? Dans le cadre réglementaire et légal, chaque association locale initie ses processus d’admission. N’hésitez pas à les contacter pour en savoir plus !

La gestion locative et immobilière de logements diffus

Au-delà des maisons de vie et de partage, nous sommes propriétaires d’un parc de logements en Île-de-France, dans lesquels vivent des familles fragilisées. La gestion de ces quelques logements diffus de la FLS est différente d’un parc HLM classique : notre patrimoine est dispersé, les familles vivent dans des pavillons, de petits appartements ou des maisons. Pas les unes à côté des autres mais bien dispersés dans la ville, afin de vivre au sein d’une authentique mixité sociale.
Autonomie et liens sociaux restent des piliers dans cette action : favoriser l’accès à l’autonomie tout en favorisant leur création de liens sociaux. Encourager l’autonomie
n’est pas signe d’abandon, nous restons à l’écoute constante. Les familles restent en moyenne 11 ans dans nos logements.

logo d'un plan avec 2 points de repère

En 2019, nous avons mobilisé 1339 K€ dans la gestion locative et immobilière de nos logements.

Financées par les loyers modérés et une petite part de dons, ces dépenses permettent l’entretien des logements (petits travaux, taxes foncières, assurances) et les actions d’insertion par le logement des familles logées, par l’équipe et les associations partenaires locales.

Vous souhaitez habiter un de ces logements diffus ?

Nous ne recevons pas directement de candidature, nous passons

par les mairies et préfectures affiliées à nos lieux d’implantation.

Les informations officielles sur les demandes de logement social

La création de fondations sous-égide

Nous sommes une fondation abritante, c’est-à-dire que pouvons proposer à des organisations de bénéficier de nos exonérations fiscales sur les dons, les donations et les legs. La principale condition ? Que ces fondations sous-égide poursuivent la mission de notre fondation : faire du logement un outil d’insertion sociale.
Comme nous croyons en la force d’engagement d’individus et de groupe d’individus autour d’un projet social et sociétal excluant toute forme d’isolement, nous avons ouvert cette possibilité dès 2014. Aujourd’hui, nous avons sept fondations sous-égide.

En 2019, nos fondations abritées ont encouragé des projets favorisant l’insertion par le logement à hauteur de 329 k€.

En parallèle, elles ont collecté pour près de 418 k€, le différentiel étant soit placé en dotation initiale, soit reversé dans les années qui suivent.

Abonnez-vous à notre newsletter :

Abonnez-vous à notre newsletter :