Les familles irakiennes sont installées !

Les travaux se sont terminés il y a dix jours. Et il aura fallu attendre seulement quelques jours avant que les familles ne s’installent : l’emménagement eut lieu 3 jours plus tard.   

familles-athis

Les familles, le jour de la signature des baux

ETAT DES LIEUX D’ENTREE

Comme pour toute entrée dans un nouveau logement, un état des lieux a été fait avec précaution. L’objectif : expliquer à chacun les engagements du locataire et du propriétaire.

Des membres des familles, parlant français, araméen et quelquefois anglais, étaient également présents pour entendre et relayer les messages. Les questions des tout nouveaux locataires sur l’entretien, le chauffage et leurs devoirs ont notamment fait l’objet d’attention.

logements-athis-monsEtat des lieux dans les appartements rénovés

VOTRE ACTION, A LEURS CÔTES

Pour venir en aide à ces 5 familles, la FLS a fait appel aux Petites Pierres, dans l’objectif de soutenir la rénovation des logements (voir budget). Le principe : démultiplier l’engagement, en doublant les dons.

Les familles, le jour de la signature des baux

Capture d’écran de l’appel à don de la FLS sur LesPetitesPierres.org

Ainsi, lorsqu’un don est réalisé au profit de ces logements, Les Petites Pierres abondent d’autant ! Et ce, avec une déduction fiscale de 75%. Imaginez donc l’impact de votre geste.

Pour un coût réel de 25€ ==> vous faites un don de 100€ ==> La FLS reçoit 200€ !

La mobilisation de tous est essentielle, vous aussi, vous pouvez devenir une Petite pierre du projet.

Merci d’avance d’y contribuer. Merci d’avance d’être une pierre d’angle de cette initiative !

 

UNE AIDE INESTIMABLE

A l’occasion de leur installation, les familles ont découvert les appartements rénovés. Souvenez-vous, la première visite avait eu lieu dans des appartements en plein chantier. Ce fut une vraie joie dans leurs yeux … S’appropriant les lieux, elles prenaient également des mesures, et commençaient à envisager l’ameublement nécessaire. C’est là un souhait de la Fondation de permettre aux familles de se responsabiliser via le choix personnel du mobilier.

Bien évidemment, ils sont accompagnés bénévolement pour de tels choix. Soulignons ainsi l’engagement de la Recyclerie de l’Essonne  à leurs côtés, leur permettant ainsi d’accéder à du mobilier à moindres frais.

Une vraie bouffée d’oxygène pour eux tous.

QUI SONT CES FAMILLES ?

Les cinq familles sont originaires de la région de Mossoul, en Irak. Pour rappel, en juin 2014, la ville et sa région tombent aux mains de « l’Etat Islamique en Irak et au Levant », obligeant les habitants à fuir et se réfugier à Karakosh dans la plaine de Ninive, région chrétienne à l’est du Tigre. En quelques minutes, des milliers d’Irakiens ont dû quitter leur chez-eux pour échapper à la mort … Et deux mois plus tard, cette région également prise par l’ennemi, la ville d’Erbil devient un point de ralliement.

A cette période, Laurent Fabius et Bernard Cazeneuve, respectivement ministre des affaires étrangères et ministre de l’intérieur, condamnent avec fermeté les exactions subies dans la région. « Nous venons en aide aux déplacés qui fuient les menaces de l’Etat islamique et se sont réfugiés au Kurdistan. Nous sommes prêts, s’ils le souhaitent, à en favoriser l’accueil sur notre sol au titre de l’asile. » Nombre de personnes réfugiées à Erbil entendent cet appel. Et ce sont plus de 1500 visas d’asile que la France a accordés depuis l’été 2014. Les cinq familles logées en font partie.

Depuis treize, voire quinze mois, ces douze personnes logeaient chez des proches, amis ou familles, très souvent en surpopulation. Il est même arrivé que père et mère aient été séparés, car les logements étaient bien trop petits.

 carte-irak-paris


Faire un don via Les Petites Pierres
D
écouvrez l’action de la Fondation en faveur des réfugiés syriens & irakiens