Urgence-réfugiés : leur rentrée !

Voici l'histoire d'Ovilya, logée par la FLS depuis 9 mois, en Essonne. En 2014, elle et sa famille ont du quitter leur maison. Leurs biens. Dans cette vidéo, nos premiers bâtisseurs de bonheur témoignent et partagent leurs sourires.

 

QUELQUES MOIS PLUS TARD

Souvenez-vous, Ovilya fait partie des 12 personnes qui ont bénéficié du projet "Urgence-réfugiés". Près d'une cinquantaine de donateurs se sont mobilisés pour que 5 familles venues d'Irak s'installent dans des logements en Essonne (91).

Aujourd'hui, quelques mois après leur installation, Ovilya nous a reçu dans son appartement, et témoigne de ses défis, et de la joie de voir ses enfants aller à l'école. Son français est en progrès, elle recherche des cours à proximité du logement.

Deux étages plus bas, Jinane et sa mère nous ont reçu chez elles, avec petits gâteaux et grands sourires. D'une trentaine d'années, Jinane s'est inscrite à la piscine récemment, pour aller à la rencontre du quartier.

 

 

 

UNE VIDÉO "BÂTISSEUR DE BONHEUR"

Depuis quelques jours, nous avons lancé une démarche vidéo. Dans quel but ? Rappeler que son combat est intemporel. Continuer d’éveiller les consciences. Ne pas se reposer. 

« Tant qu’il y aura sur la terre un innocent qui aura faim, qui aura froid, ou qui sera persécuté ; tant qu’il y aura sur la terre une famine évitable ou une prison arbitraire, ni vous, ni moi nous n’aurons le droit de nous taire, ni de nous reposer », interpellait Raoul Follereau.

 

Prochaine vidéo : jeudi 22 septembre prochain !