Imaginons les maisons de demain

Cet automne, quatre architectes ont planché sur un grand projet de Maison de Vie dans les Yvelines. A l'occasion de la journée mondiale de l'habitat, et de celle de l'architecture, zoom sur les bénéficiaires, les projections architecturales et le jury de concours qui a sélectionné le maître d'oeuvre du projet.

Jean CASSOU, membre du jury d'architectes

"C'est vraiment un beau projet" E. Villemain

Pour ce projet et pour la première fois, la Fondation a organisé un concours d'architectes, permettant la sélection du maître d'oeuvre. A l'occasion de cette matinée d'échanges, ont donc été rassemblés des experts, proches de la FLS, connaissant les principes phares de Maisons de Vie et de Partage :

  • Etienne Villemain, directeur et fondateur de l'Association Lazare
  • Alice Le Moal, de la Fondation OCH et élue locale 
  • Jean Cassou, architecte
  • Pierre Mérand, délégué au Comité d'évaluation technique de la FLS

Tous ont souligné la grande qualité des quatre projets présentés, répondant au cahier des charges de la FLS et de ses partenaires. 

Exemple de plans d'architectes soumis au jury d'architectes, le 28 septembre dernier

Fragilité et intergénérationnel

Ce lieu accueillerait effectivement plusieurs projets de Maisons de Vie et de Partage. Ainsi, chaque lieu fonctionnerait de manière indépendante, avec des interactions et mutualisations possibles entre structures et bénéficiaires.

L’ouverture est espérée à horizon 3 à 4 ans, le calendrier devant s’affiner sur les prochains mois.

Les bénéficiaires envisagés ? Des adultes avec handicap mental en capacité d'autonomie, des jeunes étudiants ou encore des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer... En tout, près d'une trentaine de bénéficiaires.

Dans ce lieu non-médicalisé, la convivialité et l'atmosphère familiale des Maisons de Vie et de Partage seront au centre des préoccupations.