Aux travaux !

En ce début d'année, les travaux vont bon train à la FLS. Lorsque l'ouverture d'une Maison de Vie et de Partage est engagée, les travaux sont une étape nécessaire, plus ou moins longue, plus ou moins coûteuse. Mais c'est aussi et surtout l'occasion de fêter le lancement tous ensemble, comme à Lourdes ou encore d'adapter les lieux aux projets sociaux, comme aux Lilas. Tour d'horizon des travaux actuels à la FLS.

Lancement de travaux à Lourdes

Le vendredi 31 janvier a eu lieu le lancement des travaux de la maison de vie et de partage de Lourdes "En Casa" (à la maison en occitan).

Madame le Maire Josette Bourdeu a souligné que le plus important n’était pas le fait qu’on réhabilite un immeuble au centre ville mais c’est que des personnes, voire des familles soient réinsérées au cœur de notre ville, le temps de respirer, de retrouver confiance, un emploi, un logement et participer pleinement à nouveau à notre communauté. Monseigneur Nicolas Brouwet a pour sa part béni les lieux.

Madame le Maire et l'évêque du Diocèse de Tarbes-Lourdes ont ensuite dévoilé l'affiche qui inaugurent les travaux de réhabilitation. Enfin Palmino Paolucci, Président de En Casa, et Michel Récipon détruit avec un marteau un morceau de mur symboliquement pour donner le coup d’envoi du début de ces travaux.

 

" Dans chacune des actions de la FLS, nous restons guidés par les mots Raoul Follereau « c’est l’enthousiasme, la joie débordante de vivre qui renverseront les murailles ».
Ainsi, je vous propose de renverser les murailles au sens propre, en donnant un coup de pioche pour lancer officiellement les travaux de cette maison de vie et de partage. "
Michel Récipon, président de la FLS

D'ici quelques mois, à la fin des travaux y vivront une vingtaine de personnes en détresse sociale, entourées d’une famille bienveillante, de bénévoles et de salariés. Les personnes seront accueillies avec un objectif commun à celui de la FLS : grâce à un toit, favoriser dignité et amitié.

LA "CASA" DE LOURDES

Fin de travaux aux Lilas

Des personnes qui étaient hier sans domicile fixe ont exprimé le souhait de vivre dans une colocation à taille humaine.

L’objectif ? Lutter contre la solitude que pourrait procurer un logement autonome, tout en favorisant l'inclusion et l'amitié.

La FLS est propriétaire d’une maison aux Lilas (93), et de grands travaux y étaient nécessaires. Située à proximité des transports en commun et du périphérique, cette maison dispose de nombreux atouts pour favoriser l'insertion de ceux qui y vivront.

Après quelques mois, les travaux sont désormais en train de se terminer, permettant aux futurs colocataires d'envisager prochainement de s'y installer. L’animation de la colocation sera portée par une association partenaire, l’Association Pour l’Amitié (APA).

Les travaux aux Lilas se terminent.
En photo : Anne de Noray (Association Pour l'Amitié) ; Stanislas Blandin (FLS) ; Sylvain Boureau (Cabinet SBA) ; Guillaume Masquelier (Espace et Chantiers)

 

Les travaux à venir : Viroflay, Limoges, Buglose, ...

D'autres futurs colocataires sont en attente du lancement des travaux de leur Maison de Vie et de Partage. A Buglose, un habitat intergénérationnel va bientôt voir le jour ; à Limoges, une colocation pour adultes avec handicap psychique et enfin, à Viroflay, une colocation pour sept femmes avec handicap mental. La FLS jour, dans chacun de ces projets, un rôle important pour la réalisation de ces travaux.

2 février 2020 - A Buglose, les premières marches sont posées, pour symboliser le lancement du nouvel habitat intergénérationnel 

LA MAISON DE BUGLOSE

5 février 2020 - Dans les Yvelines, les futures colocataires découvrent les plans de leur Maison de Vie et de Partage de Viroflay

LA MAISON DE VIROFLAY

COMMENT AIDER ?

La réalisation de ces travaux par la FLS n'est possible que grâce à la mobilisation de tous en faveur des projets. Pour que les colocations d'aujourd'hui, de demain et d'après-demain ouvrent, la Fondation a besoin de soutiens. Merci d'avance de votre mobilisation !