Maison de La Garenne-Colombes

Le besoin d’amitié, ou simplement de présence, des plus fragiles trouve une réponse dans les Maisons de Vie et de Partage. Et notamment dans celle de la Garenne-Colombes.

Le projet

Aujourd’hui les progrès de la médecine permettent à beaucoup de personnes âgées de vivre à domicile, quelles que soient leurs éventuels handicaps ou maladies liés à l’âge. 80 % des français souhaiteraient finir leur vie chez eux. Pourtant, la vie à domicile est souvent synonyme d’isolement quand le cercle des amis de toujours se restreint avec l’avancée en âge. Dans un contexte où les conditions matérielles, les difficultés à trouver des professionnels, l’épuisement éventuel des aidants familiaux appelle à une organisation plus large que les seuls soins à domicile, une solution de logement intermédiaire entre l’habitation en famille et la résidence en centre médical s’avère indispensable. Il s’agit d’offrir aux personnes concernées autant d’indépendance que possible sans pour autant les soumettre à la solitude, dans une organisation favorisant la création de liens sociaux, voire l’amitié.

Cette maison ordinaire réunira huit adultes en situation de dépendance ou en soins palliatifs, pour leur apporter la sérénité, le confort et le respect de l’intimité dont ils ont besoin, ainsi qu’un accompagnement personnalisé. Colocation entre personnes autonomes et libres, ce lieu possédera un fonctionnement très souple, avec une facilité d’entrée et de sortie, et la possibilité également de séjours temporaires de répit, qui pourraient se prolonger jusqu’à la fin si nécessaire.

L'objectif est de faciliter le maintien à un domicile ordinaire en proposant une solution

  • qui s'adapte aux besoins des familles et des proches,
  • où les aidants pourront bénéficier d’un accompagnement et d’une formation s’ils le souhaitent,
  • et où les résidents pourront avoir accès à des soins palliatifs de qualité.

Notre besoin

Le lieu identifié appartient déjà à la FLS. Cependant, de gros travaux de type démolition et reconstruction sont à envisager, laissant envisager environ 2 ans de travaux avant les premiers emménagements.
La FLS a besoin de rassembler des acteurs, publics et privés, qui croient en cette expérimentation.

Le partenaire : l'association CALM

Créée en 2017, l'association Comme A La Maison (CALM) a pour objet de soutenir et conduire toute activité destinées à faciliter et améliorer la qualité de vie, du soin et de l'accompagnement des personnes en fin de vie ou en situation de soins palliatifs, ainsi que leurs proches, dans le respect de la dignité des personnes.

 

Nous découvrir : nos autres maisons

Habitat partagé de Normandie

La Maison de Vie et de Partage de Bayeux a ouvert ses portes en début d’année 2020. Sept adultes handicapés vont y vivre désormais en colocation, dans un environnement familial et fraternel. Le projet « Voisins Solidaires » vise à construire, à côté de la maison, 5 logements pour des familles, retraités et célibataires qui […]

Continue reading

La « casa » de Lourdes

D'ici quelques mois, une maison de vie et de partage verra le jour dans un ancien hôtel au cœur de la ville de Lourdes, en partenariat avec l’association En Casa (« A la maison » en occitan). Une vingtaine de personnes sortant de la rue y vivront ensemble, entourées d’une famille bienveillante, de bénévoles et […]

Continue reading

Maisonnée de Versailles

Innovations sociales, les Maisons de Vie et de Partage rassemblent dans un lieu en coeur de ville des personnes fragiles, qui souhaitent vivre en colocation. La Maison Saint Jean-Paul II de Versailles est la première en France, et a ouvert en janvier 2017. Depuis janvier 2017, après plusieurs semaines de travaux, la Maison Saint-Jean-Paul II […]

Continue reading

Le lieu de vie de Saint-Etienne

Situées en cœur de ville, les Maisons de vie et de partage facilitent l’ouverture sur l’extérieur, encouragent l’autonomie des habitants qui en majorité exercent une activité professionnelle, et rendent plus aisée leur inclusion dans la vie sociale. Elles participent à rompre l’isolement et l’exclusion. Impulsées par la FLS grâce à un investissement en logement social, […]

Continue reading

Maisonnée de Viroflay

Destinées aux personnes fragiles, les Maisons de Vie et de Partage représentent une chance d’inclusion. Focus sur la maisonnée de Viroflay, portée avec l'association Les Maisons Saint Joseph. Sept jeunes femmes en situation de handicap mental souhaitaient vivre en colocation. Impossible, me direz-vous ? Pourtant, depuis quelques années, Odile et ses 6 colocataires, aidées par […]

Continue reading

Demeure de Limoges

Intégrées dans la ville, les Maisons de Vie et de Partage représentent une chance d’inclusion pour ceux qui y habitent, leurs voisins et l'ensemble des personnes qui y passent. Description de la Maison de Vie et de Partage de Limoges.  7 adultes en situation de handicap psychique (schizophrénie, bipolarité) vivront une vie partagée et solidaire, […]

Continue reading