Nos logements

Carte FLS en Ile-de-France

L’implantation de la Fondation en Île-de-France

Une action territorialisée

La Fondation pour le Logement Social possède à ce jour 182 logements dits « dans le diffus », c’est-à-dire dispersés dans la ville. Maisons ; appartements en copropriété ordinaire, … :
97% d’entre eux sont répartis sur le territoire francilien, notamment sur les départements ouest et sud francilien. Les quelques autres sont situés dans la région Rhône-Alpes, implantation originelle de la FLS.

Les trois Maisons de vie envisagées ouvriront à Rambouillet (78), Versailles (78) et Saint Etienne (42).

 

Les maisons de vie et de partage

La FLS réalise des Maisons de vie et de partage entre personnes valides et personnes handicapées en situation d’autonomie. Elle va ouvrir 3 maisons à destination de 29 personnes handicapées et 11 personnes valides, en partenariat avec une association locale en charge de l’animation du lieu.

Bien-être, bienveillance, relation d’amitié et de solidarité : c’est là toute l’âme de ces lieux en train de se construire

 

 

« Plus que quelques mois et je vivrais avec mon grand copain François … et plein d’autres ! »

Adrien envisage de vivre, avec François et six autres personnes handicapées dans l’appartement partagé de Saint-Etienne (42).

Valorisation du patrimoine

Concernant les logements qu’elle détient, la FLS œuvre à mettre à disposition des logements répondant au besoin des locataires et leurs familles.

Au-delà du respect des normes comme par exemple la pose de détecteurs de fumée, la Fondation mène aussi des travaux d’amélioration du bâti, d’inspection des toitures, de décompte des consommations d’eau,…

 

P1120076

DSC001261

 

 

 

 

 

Exemples de travaux de la Fondation : création de logements dans une ancienne grange, Morainvilliers, 2011

Charges d’entretien et responsabilisation

Attachée à faire prendre conscience le locataire, la FLS est attentive à la répartition des charges d’entretien. Ainsi, pédagogie et écoute sont nécessaires pour responsabiliser sur l’utilisation et l’appropriation du logement.

Depuis peu, dans une démarche de sensibilisation et de transparence, le locataire est tenu informé des dépenses engagées par la FLS pour l’entretien de son logement.

Evidemment, en tant que propriétaire, le gros œuvre et autres charges de cet ordre sont engagés par la Fondation.