Saint-Etienne : l’association PARM interpelle les entrepreneurs

Groupe de 4 personnes assises dont l'une délivre un discours

Saint-Etienne : l'association PARM interpelle les entrepreneurs

«Le trésor que je vous laisse, c’est le bien que je n’ai pas fait et que vous ferez après moi» disait Raoul Follereau…
Durant près de 60 ans, Raoul Follereau défend les plus exclus. Il œuvre d’une part à combattre les lèpres et leurs effets, et lutte d’autre part contre les a-prioris de chacun vis-à-vis de ces lépreux. Il en est convaincu : les plus fragiles ont leur place dans la société. 
Mercredi dernier, les membres de l’association PARM ont tenu à transmettre le message de celui qui est la pierre angulaire de la Maison de Vie en train de se construire.

Au cours d’une conférence ayant pour thème «  la vulnérabilité dans l’entreprise », le Dr Claude BOSSU – le président de l’association PARM – et le père Magnin – Recteur de l’Université Catholique de Lyon – ont partagé leurs valeurs de fraternité et de tolérance avec les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens de Saint-Étienne.

Le but de cette rencontre ? Fédérer les soutiens, certes mais surtout éveiller les consciences ! Objectif pleinement atteint pour les intervenants, qui après une présentation de la Maison de Vie, interpellent les entrepreneurs présents quant à leur mission, dans le monde où ils évoluent : l’entreprise !

Groupe de 4 personnes assises dont l'une délivre un discours
Cette soirée fut animée par Eric Sève, vice-président des entrepreneurs et dirigeants chrétiens de la région Rhône-Alpes, le père Thierry Magnin, recteur de l’Université Catholique de Lyon, Dr Claude Bossu, Président de PARM et Bernard Cuilleron, vice-président de la FLS.

Le père Magnin, lors de son intervention, est clair : les richesses apportées par les vulnérabilités de tous, sont trop souvent mise de côtés, alors qu’elles pourraient jouer un caractère crucial en matière d’innovation et d’épanouissement personnel au sein des entreprises.

Ce discours, peu habituel  dans le monde de l’entreprise a reçu un accueil enthousiaste  des entrepreneurs,  qui n’ont pas hésité à prendre la parole durant le débat suivant les interventions. Certains ont exprimé leur avis, questionnements, et insécurités face à la vulnérabilité et manifesté leur envie de participer à une société plus inclusive.

Société inclusive que PARM et la FLS tentent de promouvoir depuis leur création respective. PARM en participant à la maison de Vie et de Partage de Saint Etienne. La FLS en offrant des solutions de logement aux plus exclus depuis 28 ans.

Femme souriante
Ce sont 3 communautés, celle de PARM, des EDC de la Loire et de la FLS qui se sont retrouvées le 18 mai dernier, afin de partager et d’échanger dans une ambiance chaleureuse et conviviale.
Groupe de 3 personnes souriantes pour une photo
Une équipe de jeunes bénévoles de PARM et de la FLS a également pris part à la soirée. Ces jeunes ont, eux aussi, été sensibilisés à l’intégration de la vulnérabilité de chacun dans la société, merci à eux d’être au service ! Voir aussi: la FLS aux côtés d’une jeunesse qui s’engage.

Ainsi, la Maison de Vie et de Partage Stéphanoise suscite l’engouement des personnes présentes, puisque durant cette soirée des initiatives naissent !

Des entrepreneurs ont ainsi proposé de mettre leurs compétences au service de la création de la Maison et d’agir à nos côtés  et répondent ainsi à l’invitation de Raoul Follereau, à «  Bâtir le Bonheur des autres » !

Rejoignez-nous ! Contribuez à la Maison de Vie et de Partage de Saint Etienne !